Grand Prix Panafricain de littérature

Osvalde Lewat


la gagnante du #GrandPrixPanafricaindeLittérature pour « Les Aquatiques » / Le Grand Prix Panafricain de Littérature est décerné à Osvalde Lewat, écrivaine camerounaise pour son roman « Les Aquatiques ». Un premier roman certes mais un grand livre. « Les Aquatiques » est à la fois le portrait intérieur d’une femme qui se révèle à elle-même et une réflexion profonde sur les jeux de pouvoir dans une société africaine contemporaine.

Au départ, l’ntrigue mêle astucieusement deux quêtes (un enterrement et une mort). Osvalde Lewat se glisse dans la peau de la femme du préfet de la capitale d’un pays imaginaire, le Zambuena. Avec Katmé, son héroïne, elle plonge dans les petits arrangements d’une élite qui ne pense qu’à elle-même, et l’indéfectible amitié qui la lie à un copain de lycée, Samy, un artiste. L’audace de l’autrice est palpable. Les personnages (Katmé, Samuel, Kizito, les enfants, Alexandre, etc) restent convaincants, incarnés, pleins, tout en gardant leur part de mystère.

Et une folle de détails touchants, de prières ressassées, de saints évoqués, de rites mobilisés qui donne chair à ce roman de l’émancipation d’une femme qui s’affirme dans sa différence. Osvalde Lewat a un œil de photographe et une plume qui convainc et séduit. Osvalde Lewat est une nouvelle voix, qui plus est féminine et venant d’un pays qui nous a déjà donné Calixthe Beyala, LéonoraMiano et Djaïli Amadou Amal. Elle recevra une récompense de 30 000 dollars américains et le prix lui sera décerné en marge de la 35èm assemblée générale de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union africaine prévue au mois de février à Addis-Abeba. 

En savoir plus   


    >

15 octobre 2021


Clôture de la réception des ouvrages


    >

24 janvier 2022 

Proclamation du lauréat lors de la Journée mondiale de la culture africaine et afro descendante